Premiers pas chez une famille japonaise

" O jama shimasu "  (Permettez-moi de vous déranger.)

Invité au sein d’une famille japonaise vous devez vous attendre à retirer vos chaussures avant d’entrer chez elle. C’est la fonction du– genkan : espace situé à l’entrée du logement, qui se caractérise par son niveau inférieur d’une marche au reste du logement.
     Noter que cette coutume s’applique même dans les maisons ou appartements d’allure occidentale ou moderne... 
     À l’entrée de son habitation votre hôte vous invitera à accéder au niveau supérieur du genkan, aux allures de sas purificateur d’un : dōzo, o-agari kudasai (littéralement, « veuillez monter s’il-vous-plaît »). Ce à quoi vous répondrez en entrant : o-jama shimasu (littéralement, « permettez-moi de vous déranger »). Ces formules traditionnelles seront échangées au moment où vous vous présenter dans le genkan.
     Il aura ensuite à cœur de les poser alignées avant d’entrer. Des chaussons légers pourront ensuite lui être confiés pour l’aider à progresser dans une ou plusieurs pièces. Si leur sol est recouvert d’un tatami vous devez retirer ces chaussons également. En effet les tatamis permettent de vivre à même le sol, sans chaises ni canapé.
     Mais ces règles ne sont pas intangibles et connaissent leurs exceptions : muzukashii, c’est difficile parfois…
      Mais voici qu’une surprise vous attend au moment de quitter vos hôtes japonais : vos chaussures ont été dirigées vers la sortie… et placées au milieu du genkan pour faciliter votre départ. Anticiper le besoin de l’autre, toujours…

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Merci

Ittékimasu !

Itadakimasu !