Articles

Affichage des articles du mai, 2011

Ittékimasu !

Ce sont là quatre formules de salutation qui ne connaissent pas d’équivalent direct en français. Quand vous quittez la maison, vous adressez un « ittékimasu » à ceux qui y restent. C’est une formule polie, que vous pouvez utiliser à l’attention de tous vos interlocuteurs. Vous direz en réponse :« ittérasshaï ». Vous entendrez la même formule quand vous quitterez un hôtel, plutôt chic, dans sa forme plus polie, soit : « ittérasshaimasé ». Dans leur construction d’origine, « ittékimasu » et « ittérasshaï » incluent deux verbes : « aller » et « revenir ». Le premier signifie ainsi littéralement « j’y vais et je reviens », tandis que l’autre signifie « allez-y et revenez ». Le soir, quand vous regagnez la maison, vous dites : « tadaïma », et vous serez accueilli par : « okaéri », ou « okaéri-nasaï » pour exprimer plus de politesse.« Tadaïma » signifie juste : « c’est maintenant que… », qui sous entend la finale « je suis de retour ». « Okaéri-nasaï » se compose de « okaéri », une forme no…

Itadakimasu !

Quand vous serez accueilli chez des hôtes japonais, vous les entendrez prononcer «Itadakimasu !». Les plus pieux d’entre eux joignent parfois même les mains avant d’attaquer les plats qu’ils vous proposent. à la fin du repas, les mêmes diront «Gotchiso-sama !» avant de quitter la table. Ou «Gotchiso-samadeshita» de manière plus formelle. Si Itadakimasu veut littéralement dire « je me permettrai de manger, ou de boire… », Gotchiso-sama signifie en retour « (Merci pour ce) repas excellent ». C’est aussi ce que l’on dit lorsqu’on a été invité. Ces mots traduisent donc une marque de respect et de gratitude à l’attention de l’hôte qui a préparé le repas mais aussi pour les vies sacrifiées et servies à cette occasion comme autant de plats et d’ingrédients. Ces mentalités que les occidents qualifient volontiers de «politesse japonaise» puisent leur source dans la perception bouddhique qui enseigne l’existence de la nature divine
(仏性) présente en toute créature. Du coup, on prononce ces expres…